Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme: Rencontre-signature « Autour d’Edouard Moyse »

14 10 2012

Dans le cadre de l’exposition

Les Juifs d’Algérie

le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme et les éditions Esthétiques du Divers vous invitent à rencontrer Jean Bernheim & Dominique Jarrassé à l’occasion de la parution de l’ouvrage Edouard Moyse ou la peinture israélite (1827-1908) (EED, 2012).

J. Bernheim et D. Jarrassé évoqueront lors d’une rencontre-dédicace dimanche 14 octobre 2012 à 15h30 à la librairie du Musée d’art et d’histoire du Judaïsme 71 rue du Temple, Paris 3e

Plus d’information sur www.mahj.org
Renseignements : librairie@mahj.org



32e Congrès international de Généalogie Juive

8 07 2012

15-18 juillet 2012
Paris, Hôtel Marriott Paris Rive Gauche, 17 boulevard Saint-Jacques

Informations pratiques en cliquant ici

Organisation de 2 conférences:

- Dimanche 15/07 – 10h10 : Présentation par Colette Bismuth-Jarrassé et Dominique Jarrassé avec projections sur « Les Synagogues de Tunisie : lieux de mémoire familiale et communautaire ».

- Dimanche 15/07 -  16h50 : Présentation par Dominique Jarrassé avec projections sur « Daniel Iffla Osiris : le mécénat comme transmission du nom ».

Lire la suite »



Parution de L’expressionnisme: une construction de l’autre

1 06 2012

expressionimeexpressionismeJuin 2012, parution de :

L’expressionnisme:

une construction de l’autre

sous la direction de D. Jarrassé et Maria Grazia Messina

L’histoire de l’art associe étroitement expressionnisme et art allemand. Est-ce à dire qu’il n’existe pas d’expressionnisme en Italie ou en France ? Ce livre envisage les usages de cette catégorie qui tend à opposer les arts plus qu’à en montrer les interactions, voire à nationaliser les mouvements artistiques.

Lire la suite »



Parution de Edouard Moyse ou la peinture israélite (1827-1908)

5 05 2012

Mai 2012moyse_couverture, parution de :

Edouard Moyse ou la peinture israélite (1827-1908)

par Jean Berheim, (préface de D. Jarrassé)

Première monographie d’un artiste original méconnu qui se voulut le chantre de la tradition spirituelle juive et le défenseur des valeurs d’intégration.

Édouard Moyse (1827-1908) est un peintre d’origine lorraine qui s’est attaché à développer une œuvre de genre israélite, selon la formule de l’époque. Il est le maître incontesté de ce type de peinture pratiquée en Allemagne par Moritz Oppenheim ou en Pologne par Maurycy Gottlieb. Si quelques autres peintres comme Édouard Brandon ou Alphonse Lévy ont aussi traité de scènes de la vie juive, Moyse s’en est fait une spécialité au point d’être surnommé « le peintre des rabbins ». Lire la suite »



Pétition: « Contre la nasse aveuglante de M. Kawamata »

6 05 2010

Quand on s’appelle les Éditions Esthétiques du Divers

et que l’on a choisi Janniot, et particulièrement son chef d’œuvre de l’ancien Palais des Colonies,

pour soutenir l’image d’une diversité culturelle

qui ne consiste pas à singer l’Autre,

mais à s’assumer soi-même dans son histoire et dans l’échange,

qui ne consiste pas à aboyer avec la pensée unique des autorités culturelles,

mais à promouvoir une vision plurielle de l’art

et le respect de l’intégrité de toutes les œuvres, de toutes les cultures, quelles que soient leurs origines, et donc même nées en contexte colonialiste,

Lire la suite »