Pétition: « Contre la nasse aveuglante de M. Kawamata »

6 05 2010

Quand on s’appelle les Éditions Esthétiques du Divers

et que l’on a choisi Janniot, et particulièrement son chef d’œuvre de l’ancien Palais des Colonies,

pour soutenir l’image d’une diversité culturelle

qui ne consiste pas à singer l’Autre,

mais à s’assumer soi-même dans son histoire et dans l’échange,

qui ne consiste pas à aboyer avec la pensée unique des autorités culturelles,

mais à promouvoir une vision plurielle de l’art

et le respect de l’intégrité de toutes les œuvres, de toutes les cultures, quelles que soient leurs origines, et donc même nées en contexte colonialiste,

il n’est pas possible de ne pas PROTESTER devant le projet de nasse qui viendra défigurer la façade sculptée par Janniot à la Cité nationale de l’histoire de l’immigration.

Car on nous accordera que plutôt qu’un nid, l’œuvre de M. Kawamata évoque une nasse dont on peut se demander quels gros poissons elle compte piéger. Puisque nous sommes en contexte ethnographique, rappelons que le célèbre Manuel de Marcel Mauss explique que dans cette technique de « pêche passive », « filets et nasses sont calculés par rapport à un poisson déterminé »… La cohabitation avec l’Aquarium ouvre évidemment des abysses à la méditation sur le projet dans lequel M. Kawamata se trouve entraîné.

La Diversité culturelle, la seule valeur au nom de laquelle la Cité  nationale de l’histoire de l’immigration est acceptable dans ces lieux, n’exige pas de dénaturer une œuvre de Laprade et Janniot. On nous avait dit, avec le projet Bouchain, qu’il fallait que l’on comprenne que le bâtiment « était habité par un nouveau projet ». Certes.

Or ce qui était acceptable sur la façade arrière, jamais vraiment achevée, est inconcevable sur la façade principale, chef d’œuvre indéniable qu’il convient de respecter dans son intégrité et dans son intégralité. Tant d’incompréhension du sens d’une œuvre est désolant.

M. Kawamata ne serait-il pas un peu comme ce Japonais qu’Ernst Grosse (Les Débuts de l’art, notre réédition  p. 55) imagine devant le Hundertguldenblatt de Rembrandt, ne voyant qu’avec « les yeux du corps ». S’il n’a pas saisi l’œuvre de Janniot, nous ne lui en voulons pas, devant le mépris avec lequel elle est traitée par les instances françaises de la culture et du patrimoine. Il y a sans doute peu à attendre d’elles, elles sont aveugles. Mais M. Kawamata, lui artiste, peut encore se retirer pour attester de son respect de l’œuvre d’un autre artiste.

Son œuvre n’est pas en cause, n’est pas « exposée aux rejets » qui lui attribueraient une quelconque valeur avant-gardiste, les artistes contemporains font désormais le plus souvent où on leur dit de faire leurs propositions ; ce qui est en cause, c’est l’aveuglement des promoteurs du projet de « réveil » du Palais endormi.

Les Editions Esthétiques du Divers devront-elle changer leur image et demander à M. Kawamata l’autorisation de reproduire désormais son aveuglante nasse ?

Dominique Jarrassé, professeur d’histoire de l’art contemporain à l’Université de Bordeaux et à l’Ecole du Louvre, au nom des Éditions Esthétiques du Divers


Pour voir ou revoir le projet d’installation du nid sur le parvis du palais de la Porte Dorée, cliquez ici



Si vous voulez signer la pétition suivante:

"Par respect pour l'oeuvre de Laprade et Janniot, je souhaite le déplacement du nid de M. Kawamata à l'arrière du Palais de la Porte Dorée"

Merci de remplir les champs ci-dessous:

Nom et Prénom:

Adresse e-mail:

Fonction:

Ville:


Si vous souhaitez que votre nom n'apparaisse pas sur le site, cochez cette case:




LISTE DES SIGNATAIRES:

Jarrassé Dominique, Professeur d`Histoire de l`art contemporain, Université Bordeaux III et Ecole du Louvre,

Demeurisse Anne, ayant droit de Janniot, Paris

xxxxxxxx, doctorant, Paris

xxxxxxxx, Doctorant, Paris

xxxxxxxx, ATER, Paris

xxxxxxxx, ATER, Nanterre

xxxxxxxx, Attaché à l`Enseignement et à la Recherche, Paris

xxxxxxxx, Etudiante en droit public, Paris

xxxxxxxx, doctorant, Paris

xxxxxxxx, étudiant, Pau

xxxxxxxx, étudiante, Bordeaux

Zajac Elie, Chercheur, Gagny

xxxxxxxx, Enseignant-Chercheur, Paris

Lagrange Marion, Enseignant-chercheur Université Bordeaux, Bordeaux

Lasnier Manuel, Etudiant, Bordeaux

Harosteguy Sébastien, Chargé de cours, Bordeaux

Bertrand Pascal, Professeur des Universités, Bordeaux

xxxxxxxx, Chargée de cours et Docteur en histoire de l`art , Bordeaux

Lacroix Elodie, Doctorante, Bordeaux

Sager Paul, Doctorant, New York-Ville

Lacroix Julien, PNC, paris

Di Méo Nicolas, Docteur, Université Bordeaux 3, Bordeaux

Chenel Emma, , lyon

Piccinini Chiara, enseignant-chercheur, Bordeaux

xxxxxxxx, Garçon de café, Paris

xxxxxxxx, Garçon de café, Paris

Jarrassé Théodora, Etudiante en droit public, Paris

Handjani Mohammad, gérant, paris

Mardjan Handjani, gérante, paris

Houssais Laurent, Maître de conférences, Bordeaux

Picard Claude, étudiant, Bordeaux

xxxxxxxx, enseignante, Paris

xxxxxxxx, auto-entrepreneur , Saint -Mandé

xxxxxxxx, enseignante en art, Paris

Lefrou de la Colonge Sophie, Artiste peintre, Paris

Moine Nicole, Enseignate retraitée, Paris

Auclair Valérie, MCF histoire de l`art moderne , Paris-Est/Marne-la-Vallée

xxxxxxxx, pdt. de sté, 73790 TOURS en SAVOIE

Evenot Michèle, retraitée, paris

Zeboulon Richard, photogrpahe, bordeaux

Zerbini Laurick, maître de conférences en histoire de l`art africain, Université Lyon 2 , Lyon

Nataf Marc, , marseille

LAURENT Christophe, historien de l`architecture, Clermont-Ferrand

Jolivet Anna, ATER, Bordeaux

Candau Victorine, professeur des écoles, Bordeaux

Garnier Gilles, professeur des écoles, Bordeaux

Luneau Jean-François, Maître de conférence, Clermont-Ferrand

Sotropa Adriana, Doctorante, Bordeaux

Clarac Marie, Documentaliste musée, Boredeaux

CERMAN Jérémie, Docteur en histoire de l`art contemporain, ATER, Université Paris 1 Pathéon-Sorbonne, Paris

Miane Florent, historien de l`art, Bordeaux

Jumeau-Lafond Jean-David, docteur en histoire de l`art, commissaire d`expositions , Paris

PHALIP Bruno, Professeur des universités, Clermont-Ferrand

xxxxxxxx, , Marseille

sokolowsky nathalie, guichetiere, soissons

DESCANNEVELLE Nicolas, assureur, soissons

WEBER FLORENT, Responsable Qualité, Bourg-en-Bresse

Riou Yves-Jean, Conservateur général honoraire du patrimoine, Poitiers

Christian MICHEL, Professeur d\\'histoire de l\\'art, Lausanne

HANNA AGOSTINI, traducteur, Bordeaux

GOUILLOUX-WEBER, RESPONSABLE RESSOURCES HUMAINES, BOURG-EN-BRESSE

cappronnier jean-charles, chargé d`études documentaires aux Archives nationales , Paris

Renaud Geneviève, conservateur du patrimoine, Poitiers

Souchon Cécile, conservateur général chargé de la section des cartes et plans aux Archives nationales, Paris

xxxxxxxx, historienne de l`art , Saint-germain-en-laye

Catherine Chevillot, conservateur du patrimoine, Paris

Plouvier Martine, conservateur du patrimoine, äris

Pradier Elodie, doctorante université Michel De Montaigne, Bordeaux 3, Bordeaux

Pinchon Pierre, docteur en histoire de l`art / enseignant , Paris

WARNER Pamela, Professeur d`histoire de l`art , Providence, RI, USA

xxxxxxxx, , Le Kremlin-Bicetre

Montalbetti, Valérie, conservateur de musée, Paris

LAGADEC Jean-Michel, Employé Ville de Paris, Paris

Algré Catherine, professeur, NANTES

GOETZ Adrien, maître de conférences d`Histoire de l`art à la Sorbonne , Paris

HALNA du FRETAY Véronique, , PODENSAC

Carole MADELON-MARIE, Enseignante, DREUX

CORNUT Anaïs, étudiante, BORDEAUX

Lemoine Colin, Historien de l`art, Paris

xxxxxxxx, Retraité imprimerie, Dreux

BARBILLON Claire, enseignant-chercheur, Paris X-Nanterre, directrice des études de l`Ecole du Louvre, Paris

VILLENEUVE de JANTI Charles, Conservateur du Patrimoine, Paris

Ardoin Saint Amand Jean-Pierre, , Paris

Prémon Grégory, Professeur d`histoire-géographie, Clichy

BELLAT Fabien, Chercheur en Histoire de l`art, Paris

paleolog maria, historienne de l`art, bordeaux

Roumeguère guillaume, , Bordeaux

Froissart Rossella, Maître de conférences Université de Provence, Aix-en-Provence

xxxxxxxx, Manager, New York

Maingon Claire, Enseignante- chercheuse, Paris

xxxxxxxx, Ancien commissaire d`exposition,

Bernheim Jean, magistrat honoraire, dijon

ulmann jacques, retraité, nogent sur marne

Georges Brunel, conservateur génénal honoraire de la Ville de Paris, Paris

ROBY RICHARD, VRP, SOISSONS

Guini Ania, historienne d`art, Paris

xxxxxxxx, infigraphiste, Soissons

Ollé Sophie, adjointe du patrimoine, Bordeaux

Mucci Gaétano, photographe, infographiste, Nice

Lemaréchal Tiphaine, administratrice compagnie théâtre, Villeneuve-sur-Lot

Forestier Sylvie, Conservateur Général du patrimoine honoraire, Bordeaux

Duval Jean-Pierre, Architecte dplg, Paris

SEVIRAN MARC, retraite, paris

Pontlevy Sylvie, Artiste peintre, Toulouse


Actions

Informations

8 réponses à “Pétition: « Contre la nasse aveuglante de M. Kawamata »”

14 03 2010
Lefrou de la Colonge (00:05:26) :

Je ne connais pas le Musée de Bordeaux, chargé d’un passé lourd de signification, de sens et d’histoire de l’évolution de l’humanité. En tout cas, il n’est pas possible que l’œuvre d’un artiste ne vienne recouvrir ou cacher celle d’un autre artiste, vivant ou mort: ce n’est ni correct, ni déontologique et pas du tout fairplay. Je ne conçois pas l’idée qu’une sculpture en bas ou haut relief soit cachée par une autre, car ce serait comme la détruire! A qui doit-on cette idée capricieuse?

14 03 2010
admin (15:23:03) :

Attention, il ne s’agit pas du musée de Bordeaux, mais de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration (ex-musée des Colonie) à Paris, porte Dorée; mais votre réflexion est, de toutes façons, valable pour tous les musées de France…
Merci de votre soutien

14 03 2010
Jean Claude Guermès (19:31:59) :

L’oeuvre d’un artiste ne doit jamais masquer celle d’un autre artiste.

15 03 2010
Sukanda-Tessier, Viviane (14:57:00) :

En effet il n’y a aucune raison de masquer une oeuvre talentueuse par une quelconque autre oeuvre, quelque soit son intérêt ou sa valeur

16 03 2010
CPDAC (14:38:47) :

Partout où il y a un aquarium, les pouvoirs publics s’ingénient à lui greffer un nid à contentieux.
Mais le Collectif Populaire de Défense des Aquaria Convoités veille…

16 03 2010
Zéboulon richard (19:23:12) :

… sur l’arrière on pourrait aussi mettre la passerelle en bois de « Kawamata / Evento 2009 / 500 000 euros / Brigitte Proucelle / Didier Faustino » lorsque le maire de Bordeaux fera enlever ce dernier vestige du fiasco culturel qui devait marquer le monde de la culture plus que la Biennale de Venise ….

18 03 2010
Jean DUCROS (23:34:41) :

Je partage l’avis de ceux qui pensent qu’une oeuvre ne doit pas gêner la contemplation d’une autre. Comment est-il possible que M. Kawata déroge à la règle presque légendaire de son pays qui veut que la vue d’une création artistique ne soit pas perturbée par la proche présence d’une autre ?

1 11 2010
Forestier Sylvie (18:59:21) :

Ce nid me semble bien être celui d’un coucou prédateur qui colonise à son profit une façade qui se suffit à elle-même et qui mérite respect ! La mode voisine désormais non seulement avec le futile mais aussi avec le n’importe quoi. Quand donc nos décideurs culturels comprendront-ils qu’une oeuvre ne se réduit pas à une prétendue modernité ?

Laisser un commentaire